Jef & son company

Tout ce qui touche de près ou de loin à la poudre noire et aux armes anciennes
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Ven 1 Avr 2011 - 20:18

Sur mon avatar, vous pouvez voir une magnifique 1866. Cette carabine de cavalerie Winchester 1866 en calibre 44 Henry Flat (yellowboy) utilise une munition à percussion annulaire. Elle a ces origines qui remontent à la carabine imaginée par Hunt en 1848. Elle fut perfectionnée par Jennings et échut à MM Smith & Wesson en association financière avec Winchester (qui n’est pas un armurier) en 1854. La firme s’appelait « Volcanique ».

En 1860 Winchester est persuadé que l’avenir sera propice pour la fabrication massive d’armes aussi, il est temps pour lui, d’abandonner le textile et il décide d’absorber totalement la société Volcanique qui portera désormais le nom de « New Haven Arms Co ». Ses visions étaient justes car le 12 avril 1861, éclatait la guerre de sécession.
Ce sera l’ère de la carabine Henry modèle 1860 (mise au point par Henry). En 1865 la société prend le nom de « Winchester Repeating Arms Co (W.R.A.Co) ». Winchester fera modifier la carabine Henry qui prend le nom de modèle winchester Henry 1866 (mise au point par King). Les modifications porteront principalement sur le tube du magasin qui ne sera plus ajouré car le sable pénétrait à l’intérieur et provoquait des problèmes d’alimentation ; un fut en bois sera également rajouté pour une meilleure prise en main plus confortable car il isole de la chaleur du canon…


Après la fin de la guerre de sécession il faut trouver de nouveaux marchés et cette Winchester Henry rejoindra la France en 1870 pour équiper l’armée Française à qui il manquait plusieurs centaines de milliers de fusils pour équiper la Défense Nationale.
Ce fut également l’arrivée, fin août 1870 des fusils anglais Snider se chargeant par la culasse et aussi des Enfield se chargeant par la bouche qui seront transformés, sur place, en chargement par la culasse. Des Albini-Brandiein belge furent également livrés à Paris. Des commandes de Chassepot étaient faites en Angleterre, Espagne et Italie.
Mais il y avait aussi des armes exceptionnelles à un coup dont les fusils Remington neufs en calibre 44 livrés début octobre 1870. On pouvait trouver également des Springfield à percussion transformés en chargement par la culasse en calibre 58, 16 040 Remington Navy en calibre 50-70, 9 202 Remington Grec, 3 700 Remington Espagnol en calibre 433 et aussi pour les artilleurs 21 117 carabines Split breech tirant la munition Spencer de 52. (Cette longue liste n’est pas limitative).

Pour les armes à répétition ce sont avec les Spencer, 6 000 Winchester système Henry (3 000 carabines et 3 000 fusils) modèle 1866 en calibre 44 Henry Flat. Seul le fusil était doté d’une baïonnette angulaire. Le magasin du fusil contenait 17 cartouches et 13 pour la carabine.
Les 100 premières dotations ont commencées le 15 décembre 1870 aux Francs Tireurs de Quimper pour se terminer avec 1 784 carabines et fusils à l’Arsenal de Chartre le 25 mars 1871 soit 2 mois après la fin des hostilités. Il y aura eu près de 2 000 Winchester qui n’auront jamais pris part aux combats (dont probablement la mienne)
Cette arme de faible portée (une centaine de mètres) a été peu utilisée car elle n’était pas adaptée aux tactiques européennes, ou l’on engageait le combat de loin. C’était aussi, aux dires de nos Généraux, une grande consommatrice de cartouches.

L’Armistice du 28 janvier 1871 mit fin à la guerre soit environ un mois après les dernières livraisons de décembre 1870. Moins de 40% de ces armes furent utilisées car cela représentait peu de temps pour réorganiser les armées. Ces armes sont tombées dans l’oubli faute d’avoir pu s’illustrer lors de combat à l’exception de la bataille de Pouilly le 24 janvier 1871.

Après guerre on arma avec, la Gendarmerie de Corse, de Bretagne et de Vendée.

On retrouvera les Winchesters en 1915

En juillet 1915, l’armée se porte acquéreuse en Angleterre et à la Manufacture Française d’Armes et Cycles de Saint-Etienne d’une centaine de carabines Winchester modèle 1907 en calibre 351 et modèle 1910 en calibre 401. Le 10 septembre autre commande de carabines Winchester 1907 et 1910 dans les mêmes calibres sera également passée aux Etats-Unis. Les dotations étant insuffisantes, le 6 octobre 1915, c’est 400 nouvelles carabines du même type qui seront commandées aux Etats-Unis. Winchester n’est pas en mesure d’assurer cet afflux de commandes et les livraisons s’étaleront en petits lots jusqu’à la fin 1915. Les quantités de chargeurs livrées étant insuffisantes, il sera demandé aux établissements Dupeyron à Saint Etienne d’en fabriquer. Cela retardera la mise en service de ces armes tant attendues car le Commandement militaire souhaitait que chaque arme soit dotée de deux ou trois chargeurs chacune.
Compte tenu de tous ces aléas, il n’y aurait pas eu plus de 800 carabines 351 et 401 mises en service dans l’aviation. Si ces carabines équipaient principalement les pilotes d’avions, elles étaient également utilisées par les aérostiers et les conducteurs de véhicules automobiles de l’armée de l’air.

Il y eut aussi 2400 carabines Winchester modèle 1894 en calibre 30/30 qui furent livrées à l’armée de terre française en 1915. Ces armes étaient légèrement modifiées par l’adjonction de deux battants de bretelle latéraux, la suppression de l’anneau de selle et une hausse parfois graduée en « meters ». Dénommées, dans les nomenclatures militaires de l’époque sous le nom de : « mousqueton Winchester » elles ont été utilisées principalement par des unités d’infanterie de seconde ligne. Le Commandement militaire, dont certains officiers connaissaient déjà ce type d’arme utilisé en 1871, leur reprochaient d’être trop gourmandes en cartouches. Les pilotes qui avaient des besoins différents, ont toujours eu une préférence pour les modèles 1907 et 1910 qui avaient une munition plus puissante que le modèle 1894 de plus, son réapprovisionnement en cartouches était plus rapide grâce au boîtier chargeur.

Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
woodsman
old ranger


Nombre de messages : 1469
Age : 70
Localisation : gard limite hérault
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Sam 2 Avr 2011 - 8:51

Très intéressant... top top top merci teuf3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Sam 2 Avr 2011 - 17:13

Quel numero porte ta 66?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Sam 2 Avr 2011 - 18:50

Salutr Richelieu

Je ne te donne pas le numéro complet, elle appartient à la série 88 000 . Ce nombre est suivi d'un "B"
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Sam 2 Avr 2011 - 21:58

merci pour le petit court d' histoire cool cool
Revenir en haut Aller en bas
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Dim 3 Avr 2011 - 16:49

Merci,17.xxx pour la mienne,1868.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Dim 3 Avr 2011 - 17:00

17 xxx, bien ! et as-tu la baguette en Alu Acier en trois morceaux logée dans la crosse ?
moi je l'ai je fais une photo ce soir.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Dim 3 Avr 2011 - 21:02

Comme promis voici les photos de la baguette de nettoyage logée dans la crosse.
Parfois les utilisateur de cette arme se servait du logement de baguette pour y mettre des cartouches de réserve ce qui fait que la baguette est souvent absente.
[img][/img]
[img][/img]
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Lun 4 Avr 2011 - 17:40

Salut.
Ca m'étonnait un peu qu'elle soit en alu!


Chose étrange,elle porte des idéogrammes japonnais gravés dans la crosse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Lun 4 Avr 2011 - 19:57

Bravo pour ta collection de carabines et fusils Winchester c’est super.

Pour les marquages Japonais c’est intéressant …

A partir du début de l’ère Meiji, conformément au serment qu’il a fait, l’Empereur Mutsuhito ouvre le Japon aux pays occidentaux. Ce pays entre ainsi dans la modernité et passe du Japon des Samouraïs à celui d’une véritable puissance économique et militaire.
L’une des étapes fondamentales de cette évolution sera de moderniser l’armement. Pour ce faire, en 1877, l’Empereur Mutsuhito achète notamment ses premiers revolvers modernes : 5000 Smith & Wesson Russian.
Il est possible d’envisager que des pourparlers commerciaux aient eu lieu entre Winchester et Mutsuhito. Je n’en ai pas de trace mais pourquoi pas …

Par la suite, la naissance de son industrie locale lui permettra de copier et fabriquer le premier revolver japonais sur le modèle du Russian : le « 26 Nen Shiki Kenju » « revolver type 26 ». Il porte le numéro 26 car il a été fabriqué dans la vingt-sixième année de l’ère Meiji du Sumera mikoto (sublime souverain qui règne au-dessus des nuages).

Concernant tes marquages en Japonais, es-tu certain que ce ne serait pas du chinois ancien ? C’est très ressemblant. Je n’ai pas plus d’explication …
Ces marquages sont-ils « manufacturés » ou artisanaux ?
Normalement si ta Winchester a appartenu au gouvernement Japonais (à son armée) il doit y avoir le poinçon de propriété je crois que c’est une fleure de lotus stylisée. Lorsque l’arme n’est plus propriété du japon normalement la marque est barrée.

Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Lun 4 Avr 2011 - 20:46

Winchester Henry 1866 a écrit:
Bravo pour ta collection de carabines et fusils Winchester c’est super.

C'est également douloureux pour ceux qui contemplent oups
Revenir en haut Aller en bas
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Lun 4 Avr 2011 - 21:11

C'est artisanal et probablement un N°,pas de poinçons règlos,a part ça,tres bon état,marquages de canon parfaitement lisibles,cal 44 H,(l'autre aussi)rayures impecs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mar 5 Avr 2011 - 9:13

Salut Richelieu
Oui les marquage sont intéressants. As-tu une traduction ? Moi je ne vois que deux chiffre "3" et peut-être un "O" ou un "+ de liaison"
Le deuxième symbole en haut (une étoile avec un trait courbe en dessous) me fait penser au poinçon de l'arsenal de marine de Yokasuka kaigun Zoheisho (???)

Les Turcs ont utilisé la Win 66 lors de la guerre de 1877 à 1878 contre les russes ... récupération Russe ?? ... puis récupération japonaise ???

Voici un voile sur une page d'histoire qu'il faut soulever ... Je manque de temps mais ce serait passionnant de retrouver le fil de cette histoire.

Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mar 5 Avr 2011 - 16:27

Plevna;Port Arthur ,Tokio? si elle pouvait raconter sa vie!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genzaburo
old ranger


Nombre de messages : 444
Age : 56
Date d'inscription : 23/06/2009

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mer 6 Avr 2011 - 5:03

http://jef-and-son.frbb.net/t3518-winch-66

l'attribution chinoise est trés plausible, les chefs de guerres des années 1900 achetaient de tout...

pour le Japon les marchés postérieurs à 1871 voyaient les armes passer par les arsenaux d'état et et celles ci subissaient un marquage sur le métal.
le fait que celle de Richelieu soit marquéé sur le bois orienterait plutôt sur une acquisition par un fief avant Meiji ( donc avant 1868, mais la livraison pouvait être plus tardive et pas forcément déclarée au nouveau gouvernement qui ne controlait pas encore tout le territoire ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winchester Henry 1866
cow-boy


Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mer 6 Avr 2011 - 8:03

Salut
Merci Genzaburo pour la traduction donc le deuxième symbole n’est pas celui de l'arsenal de marine de Yokasuka kaigun Zoheisho. On le voit mieux sur l’autre post.
La traduction que tu donnes «deuxième marché » pourrait peut être compris comme « marché de l’occasion » ?? Est-ce possible ?
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genzaburo
old ranger


Nombre de messages : 444
Age : 56
Date d'inscription : 23/06/2009

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mer 6 Avr 2011 - 12:35

Je ne crois pas, c'est plutôt une localisation qu'une qualification. Mais je n'ai trouvé aucune trace d'un quelconque marché localisé précisément.
Dans les années 1860 le principal marchand d'armes américaine est Thomas Glover, un écossais installé à Nagasaki. Il fournit aussi bien des armes légères que des canons et des navires, essentiellement destinés aux armées des clans de Satsuma ( Kagoshima ) et Choshu ( sud de l'île principale, Honshu). Ces deux clans seront le bras armé de la restauration Meiji en 1868, leurs officiers deviendront ministres du nouveau gouvernement et la nouvelle armée impériale, ausi bien Marine que Armée de terre, sera définie par leurs compétences.
Qu'ils aient fait importer des Winchester avant la restauration puis qu'elles aient été stockées par le nouveau gouvernement est parfaitement possible, mais ce n'est qu'une piste. ( j'ai découvert que des marchands allemands avaient réussi à faire parvenir des Gatling au parti opposé, celui du Shogun, alors que l'on pensait que seul le parti impérial en détenait... )

encore une fois la piste chinoise peut être envisagée; l'écriture en "kanji" est commune au deux pays, seule la présence de syllabaires typiquement japonais pourraient différencier hors il n'y en a pas dans le marquage de cette winch.
Les Français ayant été présent, militairement, sur le territoire chinois au début du XXe, cela pourrait expliquer le retour de cette dans la collection de Richelieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richelieu
old ranger


Nombre de messages : 303
Localisation : Cote d'Emeraude
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Mer 6 Avr 2011 - 21:00

Merci,ça se décante petit a petit!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915   Aujourd'hui à 20:11

Revenir en haut Aller en bas
 
les "Winchester" et l'armée Française de 1870 à 1915
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prévente Vraies Rangers Armée Française Neuves
» Paquetages complets armée Française, vraiment TOUT !
» Prototype armée française
» les unimog dans l'armée française
» La dispersion de l'Aviation française en 1939/40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jef & son company :: Armes, équipements et accessoires :: Armes à cartouches métalliques-
Sauter vers: